Liebster Award

3 Mai

liebster-award

Merci à Anais de My little Girl Word de m’avoir tagué ^^

C’est mon premier Award alors j’ai fait pété la cannette de Coca pour fêter ça, mouhahaha.

Bon, alors avant d’attraper la grosse tête, il faut savoir que le Liebster Award est décerné aux blogs débutants (moins de 200 abonnées), j’ai commencé il n’y même pas une semaine, donc ça me fait plaiz’ surtout que je ne connaissais pas le principe.

Principe que je trouve très sympa d’ailleurs !

Voici les règles :

1. Chaque personne doit écrire 11 faits sur soi
2. Répondre aux questions que la personne qui vous a tagué a posté et créer 11 questions destinées aux personnes que vous allez taguer
3. Choisir 11 personnes et les linker dans votre post
4. Les en informer
5. On ne peut pas taguer la personne qui vous a tagué !

Bon allez, c’est parti !

  • 11 Choses à savoir sur moi :
  1. Je suis complètement folle, mouhahahaha !!!
  2. Depuis que je suis gosse je rêve de partir vivre au Japon.
  3. Je lutte contre mon acné depuis trop longtemps à mon goût… « One way, or another, I gonna get ya !!!! »
  4. J’adore la bonne science fiction.
  5. Je suis super timide, mais ça ne se voit pas, alors c’est  souvent mal interprété.
  6. Comme Alice, je passe ma vie à suivre le lapin blanc…
  7. J’ai peur des clowns et de tout ce qui vie dans l’eau et qui n’est pas un mammifère.
  8. J’adore l’Histoire non officielle… Et passer du temps à déterrer des secrets perdus.
  9. Si j’ai quelques longues heures tuer, si c’est le jour, je vais faire du lèche vitrine, si  c’est la nuit, je vais jouer à un mmorpg…
  10. J’adore les sports de combat, j’en ai fait quelques années.
  11. A 18 ans j’ai fait partie des 28 finalistes des plus jolie filles de mon pays d’origine. Le concours à été interrompu pour détournement de fond. Il n’y a que quelques proches qui sont au courant, c’est mon petits secret que je garde pour me redonner le sourire les jours où je me sent vraiment mal dans ma peau.
  • Les 11 questions que m’a posé Anais :

1) Et tu plutôt été ou hiver?

Je suis incontestablement été 🙂

2) Quel est ton produit beauté chouchou?

C’est le primer mineral  de Laura Mercier, je sors rarement sans.

3) Quelle est ton astuce beauté number one?

Penser positif et savoir que je suis une fille super (d’ailleurs, nous le sommes toutes 😉 ! )

4) Si tu devais choisir une destination vacances, ce serait?

2 mots : Bora Bora !

5) Que fais tu dans la vie?

Je suis informaticienne.

6) ta wish list du moment?

– Caprice – Dior Addic Gloss

– Rose Diva Sérum – Dior Rouge Serum

– Dream Girls BB Crème SPF3 0 PA++

– Summer Nail Kit – D’Urban Decay

– […]

7) Quel est ton sac à main préféré?

Cela va faire 2 ans que je bave devant les sacs BB de chez Lancel, faudrait que je songe sérieusement à m’en offrir un…

8) Quelle est ta série préférée?

Dexter.

9) Quel est ton trait de caractère le plus marqué?

Je suis totalement imprévisible.

10) Quel est ton magasin préféré?

C’est bizarre, mais je réponds la Fnac, je peux y passer des heures…

11) Quel est ton rêve le plus cher?

Que la Paix et l’ Amour se répandent sur toute la Terre, what else ?

Les 11 personnes que je tague :

  1. Nosystem de Philoso’fille dans le boudoir
  2. Cosmeticsaddicts de Trendy cosmetics and Fashion nails
  3. Marie Jeanne de Jurapon l’aventure
  4. Mélina de Méli Mélo de Mélina
  5. Graou Geek de Graou Geek
  6. Shuppa de  Shuppa Beauty World
  7. Anyra de Anyrabiosa
  8. Lili de Petite Moche
  9. JBW de Just be a Woman
  10. La crew de cheveux des îles
  11. Farah de L’utopie de Divano
Et voici les 11 questions que je vous pose :
  1. Votre couleur préférée et pourquoi ?
  2. Si vous pourriez vivre où vous voulez ça serait où ?
  3. J’ai une baguette magique et je vous offre le vœu de pouvoir diner avec QUI VOUS VOULEZ, qui sera votre invité mystère ?
  4. Qu’est ce qui ne vous quitte jamais mis à part votre téléphone ?
  5. Toujours avec ma baguette magique, je vous offre une journée où vous voulez, n’importe où dans l’espace temps, où et à quelle époque voyageriez-vous ?
  6. Votre arme beauté c’est quoi ?
  7. Quel est votre plat préférée ?
  8. Qui est votre icône beauté ?
  9. Si vous étiez un animal, vous seriez … ?
  10. Papa Noël vous laisse choisir ce que vous voulez, que lui demandez-vous ?
  11. Quelle est votre œuvre préférée (qu’importe son type : musique, livre, film, chanson, tableau, sculpture, monument…) ?

Et voilà c’est tout ^^

Sinon pour le fun, qui que vous soyez, vous pouvez répondre aux 11 questions dans les commentaires ^^

Routine capillaire #1 : lissage sur cheveux naturelles afro-metissées

29 Avr

Ça va faire bientôt 3 ans que je porte mes cheveux naturelles, j’avais envie de lisse pour changer un peut… Donc je suis allé me faire lisser les cheveux. Rien de chimique (même pas pour 1 millions de dollard, on m’y reprendra plus !), un bon vieux brushing suivi de la vilaine plaque en céramique :p

20130424_180901-004

Hé oui, je dis vilaines parce que bon, heat damage, vous même vous savez… Donc faut vraiment savoir s’y prendre, ou bien allez directement chez un professionnel. Oué, par contre là non plus, on m’y reprendra pas à faire le cobaye chez le coiffeurs, je reste sur des valeurs sures, qui à casquer un peut plus, c’est toujours mes cheveux de préservés, hahaha.

Bref, je suis allée au Fabio Salsa de Clichy, où tout s’est bien passé. On a su bien me conseiller par rapport à « mon projet à long terme » que je garde secret pour le moment (niark, niark). La gentille Dame qui m’a coiffé était aussi une « Afrosomething », donc mon type de tignasse ne lui était pas inconnu, elle a parfaitement géré ! Pas de cheveux massacrés, cuir chevelu pas maltraité, tout en douceur. Elle m’a fait une petite colo au passage, tout s’est passé nickel. Et surtout, ce qui m’a fait plaisir, c’est qu’elle a pas passé le sèche cheveux, ni la plaque à fond !!

Bon j’ai coupé mes pointes aussi parce que y’a deux semaines je m’étais fait des dreads locks, et pour les enlever, je me suis faites pas mal de nœuds sur les pointes (le massacre, je suis vraiment une burine).

Alors le résultat était plutôt pas mal. Je pensais que j’avais les cheveux ultra secs, mais non, ça va. ils sont bien souples et tout, sauf sur quelques mèches du haut de ma têtes qui sont abimés, je sais pas pourquoi… Pas de fourches donc ça va, mais bhééé quand même. En tout cas, y a rien à dire, je les trouves vachement mieux naturelle et lissés que défrisé, secs cassants et lissées.

29042013-001

Donc ma peur principale du moment, vous avez sans doutes deviné, c’est de perdre mon brushing. Les souvenirs des défrissage avec les racines qui se voient directs ont refait surfaces ! Honnêtement, avec le temps humide, je ne pensais même pas que ça allait tenir la soirée du samedi soir ! Alors j’étais en stresse total !

Finalement, on est lundi soir, et ils sont toujours frais, nickels ! j’ai un petit effet racine sur une partie devant, mais ça se voir pas trop, parce que j’ai un peut mouillé ce matin sous la douche, mais ça c’est ma faute… Rhaa ça se voit pas allez, je vais pas chipoté pour 3 minmètres de racineS quand même (si si…).

 

 

Ma routine pour garder mon lissage sur mes cheveux afro-métissées mutants :

 

Je dis « mutants » parce que différents types de cheveux sur ma têtes, trucs de malade…

Alors non, je n’ai pas craqué, j’ai résisté, j’ai rien acheté chez le coiffeur, je me suis dit « courage résiste cocotte, t’as plein de produits à la casa, va pas te ruiner, ne cède pas ».  Je suis fière de moi, je suis une grande fille qui a résisté aux chants des sirènes de la consommation (en même temps, quand on en est guéri, c’est pas si dure… Mais quand même, je reste une femme, faut pas déconner non plus, j’ai souvent les pupilles qui se dilatent et la bave qui coule en coin quand je vois un donut un truc qui me plait).

Alors qu’est ce que dans mon bazar de nappy, je pourrais utiliser ?

Pas des produits à base d’eau, ça c’est sur, sinon adieu brushing. Donc ça veut dire exit le Coca et je n’oublie pas de boire mes un litre et des brouettes d’eau dans la journée (j’ai jamais soif, c’est pas facile de m’en rappeler…).

L’huile et le beurre végétale de ma routines peuvent faire l’affaire ?

Oui, j’ai testé, ça le fait.

  1. J’utilise l’huile de Ricin bio. Un de mes chouchou qui rend les cheveux fort (j’ai les cheveux fins), et qui les fait pousser vite vite. Il s’agit de celui d’Aroma Zone. Huile de Ricin bio-001
  2. J’applique mon beurre à la vanille de Madagascar entre autres fruits exotiques, je l’adore il sent trop bon ! C’est  Madagascar Vanilla Styling Creme de Darcy’s BotanicalsMadagascar vanilla styling creme-001 En plus il fait crème pour le corps aussi au passage. Il est ultra fondant et confortable.  Texture vanilla buter-001
  3. Pour protéger mes cheveux de l’eau ambiante, il me restait une bouteille de Silk Thérapy de Biosilk. A base de silicone, les cheveux sont protégés de l’humidité. En plus, il protège les cheveux contre la chaleur au cas où vous voulez faire une petite retouches au fer à lisser. Et lui aussi il sent bon. Biosilk-001

 

Lotion et sérum à la Rose

25 Avr
Difficile de le louper ces jours-ci, le printemps est bel et bien là, même s’il s’est fait attendre, hors de question que je face ma mijaurée ! Printemps, ma petite saison préférée, je suis là et je suis parée !
Printemps rime avec renaissance, avec fleuraison, avec amour, c’est pourquoi quand j’ai fait mon dernier Haul chez Aroma-Zone, je me suis fait un petit Rose Trip.
A la base, je cherchais un hydrolat car je n’avais plus de lotion pour me démaquiller, et je voulais me concocter un sérum aussi au passage.
Je vais toujours faire mon Haul chez Aroma-Zone quans je suis fauchée, c’est génial, on trouve toujours ce qu’il nous faut, on a jamais de mauvaise surprise de produits qui ne marchent pas, et en plus, on peut avoir la satisfaction de les faire soit même quand on est d’humeur à cuisiner (c’est comme ça que je dis…). Et le tout pour un prix défiant toute concurrence !
Bref, je disais donc que j’avais besoin d’une lotion et d’un sérum… Les bon sérums sont hors de prix sur le marché, c’est de la folie. Celuique je convoite depuis un certain temps c’est le fameux Advanced Night Repair d’Estée Lauder. 110 euros les 30ml quand même !! Père Noël, m’entends-tu ?
Sinon on trouve aussi pas mal de trucs du genre épique en matière de sérum. Genre des bouteilles qui contiennent quasiment que du silicone, pour un prix tout aussi affolant (moi perso, j’appelle ça du vol, encore un remake des Habits Neuf de l’Empereur…).
Donc ce qui est pratique chez AZ quand on est fauchée, c’est qu’ils ont une bibliothèque de recettes cosmétiques, et comme ils vendent directement tous les produits, ben, voilà quoi… en prime, les produits peuvent avoir plusieurs type d’utilisation, c’est le cas de ma lotion ; ma meilleur surprise !!

Lotion : Hydrolat de Rose de Damas de la vallée de M’Gouna BIO

Mon chouchou du moment !!
QUE DU BONHEUR !
Ayant commencé mon , j’avais besoin pour mon étape 3 d’une lotion. Étant donné que la peau est parfaitement démaquillé après l’étape 1 et 2, pas besoin de truc décapant, au contraire. j’ai donc opté pour l’hydrolat de rose. D’ailleurs, l’eau florale de rose est conseillée dans . Raffermissante, hydratante, antirides, elle est en plus astringente, donc nickel pour une lotion démaquillante. En plus qu’est ce que ça sent boooooon ! Mais juste un peut, rien qui ne vous montera à la tête (pour les petites nature comme moi par exemple…).
Avec la saleté d’eau ultra dure qui sort du robinet, on se pchitt avec, et ça évite aussi les petites rougeurs (en plus ça calme les réactions allergiques). Je le répète, on a dit raffermissante, alors quand je sors de la douche le matin, je m’en pchitt des cheveux au buste.
Tien, les cheveux justement, parlons-en. Qu’est ce que je regrette de n’avoir pris que le petit flacon ! Il est parfait pour ma crinière de lionne métissée. J’en pchitt sur ma chevelure pour commencer ma routine capillaire du soir, parfait ! Le matin pour rafraîchir ma coupe, parfait aussi !
Au passage, c’est pas mal aussi pour débarbouiller les petites princesses avant d’aller à l’école…

“Serum précieux anti-âge bio”, recette Aroma-Zone

 

C’est en regardant les fiches technique de certaines huiles (en l’occurrence ici Huile végétale vierge de Figue de Barbarie BIO), que je suis tombée par hasard sur la recette de ce sérum qui contient entre autre, de l’huile essentielle de rose. Paf, allez, me suis décidée.

Voici la recette minute d’AZ que vous trouverez en cliquant ici :

2ml d’huile végétale de figue de Barbarie (9,9 euros les 5ml)

2ml d’huile végétale d’argan bio (1,75 euros les 10ml)

3 gouttes d’huile essentielle de rose (19,50 euros 1ml)

Donc voilà en gros avec le minimum achetable, j’ai pu faire 2 sérums et il m’est resté de l’HV d’argan et de l’HE de rose en rabe ! L’huile d’argan n’a pas attendu trop longtemps avant de finir sur les pointes de cheveux. Quand à l’HE de rose, il reste sagement dans son jolie fourreau en bois 🙂
Par contre j’ai pas compris, c’est de l’HE de Damas et sur le fourreau y a écrit « Bulgaria »…
Et voilà notre serum précieux anti-âge pour une somme modique de 15,60 euros (j’ai divisé le prix par deux, vu qu’avec tout ça j’ai pu faire 2 serums). On est bien loin des 110 euros de l’Advanced Night Repair d’Estée Lauder !
Sérum Précieux anti-âge BIO maison
Par contre, j’avouerais que je trouve l’odeur de l’HE de rose un peut forte. ça ne m’incommode pas, mais pour le prochain sérum, j’essaierai une nouvelle recette.

Layering, secret de beauté des japonaises, revue

24 Avr

En feuilletant un magazine dans le bus, je suis tombée sur cet article :

Layering, mode d’emploi
Les Asiatiques ont une peau de rêve qui les fait paraître dix ans de moins que leur âge civil […]
Glamour, mai 2013 p126

Pour le coup, moi qui vient de fêter mes 26 balais et qui suis en plein deuil de mes belles années, je peux vous dire qu’à ce moment, ça a capté toute mon attention !

Apparemment ce serait un truc japonais, blablabla… Non sérieusement, rien d’autre de percutant dans l’article qui ne soit pas déjà de notoriété publique, Bah, c’était juste un micro article ‘s’en fout…

Honnêtement, j’ai juste retenu, 10 ans de moins et Japonaises… Et puis comme je prends des cours de japonais, peut être que ça pourrait me servir (mouhahaha, nan je charie là !).

Donc une fois chez moi, je commande vite fait le livre directement chez l’éditeur (et m’en prend un autre au passage pour avoir les frais de ports offerts), et je tue Internet à coup de « Layering japonais » dans Google !

Ben oui, je voulais savoir c’était quoi… Et j’ai su ! J’ai même trouvé pas mal de vidéos et d’articles sur le sujet, ce qui m’a permis de mettre à jours mon matos… Heu,… je veux dire mes produits de beauté, pour être prêtre à tester le jour où j’aurai reçu mon livre.

Layering, sercret de beauté des japonaises par Elodie-Joy JAUBERT, revue :

Le livre nous explique que le layering est en faite un rituel. Il s’agit d’un protocole de 7 étapes clés de beautés propres aux japonaises.

L’introduction nous rappel que les critères de beautés en Asie et en occident ne sont pas les mêmes.

Au japon, une belle femme est une femme qui la peau douce, blanche, saine et rebondie, comme celle d’un bébé.

Alors que pour rappel, chez nous, l’effet bonne mine, c’est plus quand on a le teint halé, genre en rentre de vacances (si, si, rappellez-vous ces filles oranges, il y a quelques années encore dans le métro…).

Même si dans les étapes du layering, on peut reconnaître certaines que l’on utilise déjà dans notre démaquillage classique, il est judicieux dans ce livre de marquer la différence. Par exemple, les produits ne sont pas du même type. l’auteur va même donner chaque fois des petits exemples et parfois des idées recettes maison.

Vous l’aurez compris, c’est plus axé naturel, comme quoi, coriace celui là (si j’ai un fils, je l’appellerais Naturel, prédestiné à être invincible (non, je déconne encore, ‘manquerai plus que ça…).

Ce qui m’a marqué quand j’ai regardé les vidéos avant de lire le livre, c’est la manière de procéder avec sa peau.

Je le rappel encore, c’est un rituel. ça change complètement du démaquillage mécanique qu’on fait en mode zombie, y’a cette aspect, ou plutôt, une sorte de relation qui se crée entre la peau et nous. Pour ma part, c’est le point qui fait la grande différence pour moi, bien que je ne lai pas trouvé particulièrement souligné dans le livre, donc on va dire que c’est mon point de vue perso (on a tous le droit de voir Elvis Prisley dans son rétroviseur, normal…).

Ce qui fait pour moi toute la différence entre le démaquillage classique et ce rituel, c’est le rite du contact avec la peau, avec des petits code à respecter.

Vous me direz, oui mais on se démaquille déjà d’une certaine façon, ce n’est pas nouveau. Oui mais non, là encore ce n’est pas pareil. On utilise directement ses mains ou ses doigts. A croire que le fait de mettre un coton entre nos doigts et notre visage suffisait à rompre ce lien d’intimité entre le visage et nous (toute la journée on essaye déjà de pas toucher son visage avec ses doigts alors…).

Le livre nous apprend aussi  doser les produits et utiliser les bons selon les besoins, c’est son petit côté éducateur.

Je n’ai pas trouvé les petits schémas très claires, il manque l’ordre (à moins qu’il n’y en ait pas), donc je conseil de regarder des vidéos en complément si comme moi ça vous ronge de ne pas  savoir absolument dans quel ordre il faut faire (Rhaaaaaa…).

Petit bonus, la partie layering pour les cheveux. Là, pas la peine de cherchez des tutos sur le nets, vous ne trouverez que des vidéos de filles qui se coupent toutes seules les cheveux en dégradé, ce qui n’a rien à avoir. Moi qui ai les cheveux frisés, j’ai trouvé ça super, ça m’a permis de mettre en place une nouvelle routine capillaire. Comme quoi, lisses, bouclés, frisées, crépus, des cheveux restent des cheveux, donc là méga bon point !

Sinon à part cela, le livre est facile à lire, il se lit d’une traite, et se relis à volonté avec plaisir. Il tient dans le sac à main et pour celles que ça intéresse, sont prix est de 9,95 euros.